Grußwort des Bürgermeisters
Impressum by TQsoft

Qu’est-ce qu’une Communauté de Communes ?

C’est un regroupement administratif de plusieurs communes indépendantes.

Ses compétences sont : règlements locaux de construction, aménagement de zones à bâtir, eau, eaux usées, écoles, passeports et cartes d’identité, bureau de déclaration de séjour, de résidence, de naissance, de mariage et de décès, sécurité sociale, services des sapeurs-pompiers etc.

Tout cela relève de la Communauté de Communes.

Celle-ci regroupe 15 communes ainsi que Kirchheimbolanden, chef-lieu d’arrondissement, pour une superficie de 147 km² dont 55 km² de forêts. A côté de ces affaires d’autogestion dont la Communauté de Communes s’occupe à la place de la commune, elle est seule à assumer la responsabilité et la juridiction dans les secteurs suivants :

Les progrès obtenus se sont aussi manifestés dans les communes faisant partie de la Communauté de Communes. Des centres de sport et de loisirs bien équipés offrent de multiples opportunités de récréation et les forêts du Donnersberg (Mont Tonnerre) – 687 m – invitent à de longues randonnées. C’est une région où l’on peut se détendre et passer d’agréables vacances. Elle est facilement accessible par les autoroutes A 61 et A 63.

Nous nous réjouissons à la perspective de votre visite.

Pour des informations supplémentaires s’adresser à

Verbandsgemeindeverwaltung
67292 Kirchheimbolanden
Tél. : 06352-4004-114
Fax : 06352-4004-600

Les pages suivantes présentent les communes de la Communauté de Communes dans l’ordre alphabétique.

Bennhausen

avec ses 162 habitants, est la commune la plus petite de la Communauté de Communes. Elle invite à des promenades et des haltes dans un paysage charmant. Jouissez de l’alternance de forêts, de prés et de champs ; des chemins et des sentiers, des points de vue et des endroits qui se prêtent aux rêves vous attendent.

Bischheim

est une jolie commune résidentielle avec de coquettes villas situées sur un coteau offrant une vue superbe sur le Donnersberg (Mont Tonnerre). C’était une des premières communes de la Communauté de Communes reconnue par l’État en tant que « village rénovateur » et qui a conservé son cachet particulier . L’église avec le presbytère ainsi que les places remaniées valent bien une visite. Autrefois, quatre moulins à eau étaient exploités dans la commune ; il en reste un seul qui est maintenant un grand moulin industriel. Les nombreuses associations sont très actives. Parmi les institutions publiques figurent l’école maternelle, le gymnase et salle de chant ainsi qu’une salle de rencontre. La commune est facilement accessible par les autoroutes A 61 et A 63, situées à proximité.

Bolanden

Situé au pied de la ruine d’un château, Bolanden, village en expansion de 2234 habitants, est une des plus grandes communes de la Communauté de Communes de Kirchheimbolanden. C’est grâce à la rénovation de l’agglomération « Wohnpark Weierhof », l’aménagement de terrains à bâtir là et dans d’autres parties de la commune ainsi qu’à une zone artisanale, que le village a profité au mieux de ses possibilités . Un bon réseau routier se raccordant à l’autoroute A 63 optimise le potentiel de Bolanden en tant que commune résidentielle et artisanale.

Bien au-delà des limites de la Communauté de Communes celle-ci est connue par son association cycliste qui organise des courses sur le plan national ainsi que par l’association de musique qui met sur pied les manifestations de carnaval. La vie communale est marquée par le grand nombre d’associations.

Dannenfels

est un village de villégiature bien connu avec des hôtelleries accueillantes et de nombreux visiteurs de près et de loin. Des randonnées à Dannenfels et dans ses environs ainsi que sur le Donnersberg (Mont Tonnerre) comptent parmi les passe-temps agréables qui y sont offerts. Situé de façon très idyllique, le village se trouve juste au pied du Donnersberg, à une altitude de 420 m au-dessus du niveau de la mer. Parmi les curiosités figurent l’église du 17e siècle avec les orgues de Stumm, la Maison du Donnersberg avec son musée, le Chemin des Celtes et le Ludwigsturm (Tour de Louis) en haut de la montagne. De plusieurs endroits autour du Donnersberg on peut jouir d’une grandiose vue panoramique s’étendant à 70 km.

Gauersheim

est une belle commune résidentielle à l’entrée du Zellertal (vallée de Zell) avec plusieurs entreprises viticoles. C’était une des premières à participer au programme du renouvellement des villages et, avec la restauration de la mairie et l’aménagement de la place du village, elle a créé des objets modèles, attrayants pour habitants et visiteurs. Gauersheim en tant que commune résidentielle calme peut attirer tous ceux qui aiment la vie de campagne mais qui apprécient également les bonnes communications routières avec les centres métropolitains.

Ilbesheim

Entourée de champs, cette commune plaisante est dotée d’un habitat très apprécié ainsi que de domaines agricoles actifs qui commercialisent leurs produits eux-mêmes. Ilbesheim est une des premières communes de la Communauté de Communes où le programme du renouvellement des villages fut couronné d’un succès visible.

Visitez Ilbesheim pour

Jakobsweiler

220 habitants, est une des plus petites communes de la Communauté de Communes. Son emplacement idyllique au fond d’une vallée et au pied du Donnersberg (Mont Tonnerre) a fait ce village, autrefois purement agricole, un point d’appui et de départ idéal pour de longues randonnées aux alentours ou sur la montagne. Deux auberges dans le village et la maison « Wildenstein » offrent la possibilité de terminer la promenade ou la randonnée de façon rustique.

LA VILLE DE KIRCHHEIMBOLANDEN,

chef-lieu d’arrondissement, est reconnue par l’Etat en qualité de ville de villégiature. Située au pied du parc naturel Donnersberg (Mont Tonnerre) c’est une ville avec un riche passé historique.

Curiosités : Temple St. Paul avec les orgues de Mozart, vestiges imposants du passé médiéval, enceinte avec chemin de ronde dont une partie est accessible, parc du château, musée régional. Point de départ et d’arrivée pour de superbes randonnées dans les environs richement boisés, deux piscines, l’une couverte, l’autre en plein air, gastronomie soignée et performante. Marché de mai le 2e dimanche de mai, Fête de la Petite Résidence le 2e week-end d’août, Marché d’octobre le 2e dimanche d’octobre, Marché de Noël le 2e dimanche de l’avent.

Information : Touristikbüro, Rathaus (Office de Tourisme, Mairie), Tél. : 06352-400415

Kriegsfeld

commune agricole à caractère résidentiel - entourée de forêts – commerces prospères – vie d’associations active. Y appartiennent aussi trois fermes à l’intérieur et deux à l’extérieur du village.

Superficie: 2.646 ha
Habitants: 1180
Ménages: 410

Institutions dans le village: écoles maternelle et primaire, gymnase et salle de fêtes, centre principal d’incendie, terrain de sport, place avec fontaine, deux églises, zone à bâtir.

Marnheim

Son Pont de Chemin de Fer ancien est l’emblème de la commune et en même temps la porte de la région viticole du Zellertal (vallée de Zell). Mais à Marnheim même la viticulture joue aussi un certain rôle. En plus, la commune dispose d’autres exploitations agricoles, d’une épicerie et d’artisanat.

Marnheim a 1751 habitants. Avec des mesures calculées de construction et de rénovation, comme la restauration du centre de sport et des loisirs ainsi que de la mairie, le village emploie au mieux ses moyens pour améliorer l’attrait de la commune résidentielle. Parmi ses atouts figurent aussi des écoles maternelle et primaire et une vie associative bien active. Le village est entouré de six moulins qui, de nos jours, sont utilisés comme habitations. Doté d’un bon réseau routier il est aussi raccordé au réseau ferroviaire à proximité, son fonctionnement jusque dans le village ayant été interrompu dans le passé.

Mörsfeld

porte du Palatinat, est une petite commune prospère de 540 habitants, la plus septentrionale de la Communauté de Communes, située là où commencent les collines de la Hesse Rhénane. Elle est dotée d’une vie associative très active, d’un magasin local très bien assorti et de deux excellents établissements gastronomiques. 25 ans après la création de la Communauté de Communes le village peut se vanter d’un grand nombre de changements positifs.

Morscheim

a actuellement plus de 700 habitants. La commune est dotée de bonnes voies de communication routières avec les autoroutes A 61 et A 63. Ceci et l’aménagement de nouveaux terrains à bâtir ont assuré son développement . L’ouverture d’un magasin en 1996 fut aussi un atout dans la vie du village. La Maison communale offre à des associations et à d’autres groupes la possibilité de se retrouver.

Oberwiesen

C’est une commune entourée de forêts qui compte 517 habitants. Parmi les institutions locales figurent l’école de l’association de chasse de Rhénanie-Palatinat, une école maternelle, deux églises, une hôtellerie de campagne avec chambres, ainsi qu’un chalet où on peut préparer des grillades et se reposer lors de randonnées. L’aménagement de nouveaux terrains à bâtir est en préparation.

Orbis

compte 710 habitants. L’école, récemment rénovée, la fontaine, le gymnase et la salle des fêtes témoignent de la mise en œuvre des efforts rénovateurs de la commune auxquels beaucoup de ses habitants ont participé. L’aménagement de terrains à bâtir souligne la volonté du village d’évoluer.

Rittersheim

autrefois un village purement agricole, a actuellement des petits commerces et quatre exploitations agricoles comme source principale de revenu. L’aspect du village est marqué par beaucoup de verdure à l’intérieur et aux alentours. De nombreux projets rénovateurs ont été réalisés dans les secteurs public et privé. Rittersheim est fier de l’espace autour de l’église avec des constructions neuves et un grand et joli jardin avec de vieux arbres entourés de lierre. Du haut de la tour de l’église six cloches offrent une sonnerie superbe. En se promenant à Rittersheim le visiteur remarquera surtout les quatre fontaines naturelles et la Brunnengasse (Ruelle de la fontaine) avec un ruisseau non couvert. Tout le monde y connaît encore ses voisins et l’entraide y joue un grand rôle. Son attrait en tant que commune résidentielle est aussi dû à ses bonnes voies de communication avec les autoroutes A 61 et A63.

Stetten

Participant au programme du renouvellement des villages depuis 1985 la commune a subi beaucoup de transformations remarquables. Grâce à ses associations très actives, de multiples opportunités de passe-temps s’offrent aux habitants. La commune dispose de nouveaux terrains à bâtir attrayants sur les flancs d’un coteau d’où on a une vue superbe. A présent Stetten a 572 habitants qui jouissent du calme du village mais qui se rendent aussi compte de l’importance des bonnes communications routières pour rejoindre leurs places de travail.

La Communauté de Commune de Kirchheimbolanden

La Communauté de Communes de Kirchheimbolanden a été fondée le 1er septembre 1971. Le 24 octobre ont eu lieu les premières élections pour le conseil communautaire. Celui-ci a élu M. Wehrmann Seel premier maire de la C.de C. le 3 mars 1972. Le 20 avril 1997 Axel Haas, le maire actuel a été élu dans une élection primaire, c’est-à-dire directement par les électeurs. La mairie de la C. d.C. a été planifiée et construite de 1973 à 1975. La CdC est composée de 15 communes et de la ville de Kirchheimbolanden :

statistique
villehabitants
Bennhausen138
Bischheim725
Bolanden2.384
Dannenfels958
Gauersheim613
Ilbesheim526
Jakobsweiler229
Kirchheimbolanden8.009
Kriegsfeld1.080
Marnheim1.624
Mörsfeld546
Morschheim742
Oberwiesen507
Orbis698
Rittersheim208
Stetten630
au totalt:19.617

En tant qu’organisme finançant des institutions scolaires la CdC est reponsable de 6 écoles primaires et d’un centre scolaire avec l’effectif suivant :

La CdC est responsable de la protection contre les incendies et les catastrophes dans les communes. Elle entretient 16 unités de sapeurs-pompiers (une dans chaque commune) regroupant 349 pompiers ainsi que 115 membres des unités de jeunes, 35 fourgons-pompes dont une échelle tournante.

L’approvisionnement en eau est également de la compétence de la CdC, l’usine de distribution d’eau a été intégrée dans les services municipaux (une société à responsabilité limitée) SARL, dont la CdC est l’associée, sa part étant de 10 %.

Une autre compétence, c’est l’enlèvement des eaux usées. La CdC entretient ses propres stations d’épuration et avec quelques autres communes (entre autres Kirchheimbolanden) elle est associée au syndicat des eaux usées nommé « Vallée de la Pfrimm moyenne ». Le président actuel du syndicat est le maire Axel Haas.

Dans la CdC il y a 293 associations dont le club de théâtre de Kirchheimbolanden ainsi qu’un groupe de théâtre à Gauersheim qui s’appelle « Chaise à bascule ». En plus y figurent le musée régional à Kirchheimbolanden et le musée de chambres de poupées à Jakobsweiler. La CdC est responsable des deux piscines, l’une couverte et l’autre en plein air qui se trouvent toutes les deux à Kirchheimbolanden.